C'est ma zic' !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

sept. 23

Madjo : Trapdoor

Là encore c'est par hasard que je suis tombé sur cette artiste. Une jeune fille de 27 printemps, venue d'Evian les bains, et qui s'adonne à de la musique folk sympathique.

Son premier album s'appelle "Trapdoor" et est sorti il y a une bonne semaine. On y trouve 12 titres, en anglais ou en français. Comme souvent, je suis tenté de la comparer à des artistes plus connus ; du coup, je la placerais à mi chemin entre Zaz et Kate Nash, avec une voix qui ne laisse pas indifférent. Le folk, c'est pas vraiment ma tasse de thé, mais j'ai vraiment aimé quelques morceaux (Leaving My Heart), tout en en détestant d'autres (Cracheur de feu). Généralement, les morceaux plus rythmés m'ont plu.

Je vous laisse avec une vidéo de la miss pour vous faire votre idée :



Les liens :

sept. 22

The Amplifetes : The Amplifetes

Je suis tombé par hasard sur ce groupe. MusicMe le proposait en téléchargement gratos, alors je me suis dit que c'était l'occasion de tester.

The Amplifetes est un groupe de 4 stockholmiens (voire peut-être même des stockholmois) qui s'éclatent en faisant de l'électro-pop plutôt acidulée. Si je devais faire une comparaison avec un groupe plus connu (pour nous français), je la tenterais avec les Pony Pony Run Run mais avec un coté électro plus présent, à la limite du Daft Punk sur certains morceaux. Ces messieurs ne sont pas vraiment des newbies, puisqu'ils ont quand même écrit des morceaux pour Madonna, entre autres !

L'album éponyme du groupe, leur premier après quelques EP, est sorti ce mois-ci. Au menu, 12 titres plutôt variés. J'avoue avoir craint le pire avec l'"Intro" qui m'a fait penser aux bandes son pour labels audio genre THX, mais rapidement, j'ai été rassuré. On passe de morceaux relativement lents, à des morceaux plus rythmés et généralement plus électro aussi. Le résultat est plaisant, même si je n'en ferais pas mon CD de chevet. Il faut dire que ce n'est pas non plus mon style de musique préféré.

Je vous laisse avec le clip officiel de "Somebody New", un morceau qu'il est bien ;-)



Les liens :

sept. 13

Les ptits gars laids : Allez !



J'ai toujours peur quand je me lance dans une écoute d'un groupe portant un nom humoristique. C'est qu'on a plus souvent des mauvaises surprises que des bonnes dans ces cas là. Donc cette fois, en tombant sur l'album des "ptits gars laids", je me suis demandé si il fallait tenter le truc... Et comme j'avais pas grand chose d'autre à me mettre sous la dent, ben je me suis jeté à l'eau... Et vous savez quoi ? L'eau est bonne, vraiment bonne, au point qu'on y reste un bon bout de temps.

Les ptits gars laids, c'est un groupe de 2 niçois créé en 2008, devenu un groupe de 4 en 2009 (car plus on est de fous, plus on rit), pour faire de la musique "pour les moches... et les beaux" comme ils disent. Au programme, de la musique qui donne envie de chanter et danser, avec un peu de percu, guitares sèches et contre-basse. Et comme c'est en français, c'est facile à chanter. Pour ceux qui jouent de la guitare au coin du feu, y'a des morceaux à choper là ;)
Perso, je résumerais (trop vite) leur musique à ce qu'on connait avec (les très bons) Tryo, mâtinée de Fatals Picards (l'humour plus discret quand même). Ils nous disent avoir, pour influence : Les ogres de Barback, La rue Kétanou, Babylon Circus, Brel, Renaud, As de trèfle, têtes raides, Debout sur le zinc, ce qui vous donne une bonne idée de ce qui vous attend.

Du coup, je vous laisse avec un clip des niçois (pas le plus ryhtmé, je vous le concède), et vous me dites ce que vous en pensez...


T'es belle - clip du couturier Londonien Lungta de Fancy
envoyé par LesPtitsGarsLaids. - Regardez d'autres vidéos de musique.

Les liens :
août 17

This is pop : White Monkeys



Comme il est toujours agréable de faire des découvertes, je me suis mis en tête d'écouter quelques groupes totalement inconnus. Ma méthode : on pioche au pif, dans la rubrique Pop/rock de mon fournisseur de musique légale, parmi les albums récents. C'est ainsi que je suis tombé sur l'album "White Monkeys" des "This is pop".

Là encore, j'aurais parié ma chemise que le groupe était ricain, mais ils sont parisiens. Il sont 3 : 2 gars, une fille pour nous faire une musique électro-punk qui m'a d'abord laissé dubitatif, ne sachant pas si il fallait aimer ou pas.

Ma première pensée à été : "Whaouh, c'est un groupe de potos qui a enregistré ça dans un garage ?!". La raison : une boite à rythme assez simplette, des riffs de guitares un peu gras (écoutez, et vous comprendrez ce que je veux dire ;) ), quelques effets électro généralement (mais pas toujours) intéressants, et une chanteuse (à la voix qui me rappelle celle de Katie White des Tings tings) très punchie. Le tout interprétant des titres de bonne facture, dans un style qui varie peu (à l'exception de Wanx, qui serait plus une ballade). Le tout m'a fait penser à du "punk/rock industriel", pour le coté froid et métallique dégagé, la rythmique martelante et les paroles plutôt répétitives.
A première vue, pas de quoi fouetter un chat, et pourtant... Difficile de ne pas remettre le CD en route une fois la dernière piste écoulée... Pourquoi ? aucune idée, un réflexe, l'envie de rester dans cette énergie, parce qu'au fond, ces titres vous accrochent, sans qu'on ne s'en rende compte.

Un petit groupe à surveiller de près, surtout que les critiques (les vraies, celles qui s'y connaissent bien mieux que moi) sont assez élogieuses, ce qui laisse penser qu'il y a là un potentiel qui est intéressant.

Je vous laisse les écouter (sur MusicMe par exemple) et vous me direz ce que vous en pensez...

août 11

The Lankies : Bank Holiday

The Lanskies

Je les croyais anglais, ils sont normands... Je ne me trompais de pas tant que ça après tout, entre la Normandie et l'Angleterre, il n'y a quelques brasses à faire, mais surtout, Lewis, le charismatique chanteur du groupe, vient de... Liverpool. 

Sur la galette sortie en mai dernier, 12 titres de pure pop anglaise plutôt rythmée, aux sonorités efficaces avec comme tête de gondole, le single Bank Holiday  qu'il sera difficile de vous sortir de la tête après une simple écoute, même distraite.

Impossible de ne pas penser à Bloc Party en écoutant cet album, même si le groupe n'aime pas être comparé à d'autres. Mais ils ne se cachent pas adorer The Cure, Joy Division, Supergrass, les Foals, Arctic Monkeys et Bloc Party, ceci expliquera celà.

Plutôt qu'en parler longuement, une petite vidéo de leur promo parisienne, lors de la sortie de l'album, vous montrera tout le potentiel de ce groupe à qui je souhaite un très bonne continuation, et plein de réussite.



Liens :

- page 2 de 3 -