Il va être difficile pour moi d'être objectif en parlant de cet album fraîchement sorti, mais je vais essayer.

Skip The Use est un groupe lillois que j'ai découvert il y a 2 ans environ, via un single qui passait sur Oui-FM. De mémoire il s'agissait de "Give Me" ou de "Bullet", j'avoue ne plus me rappeler (et ceux qui me connaissent savent que la mémoire et moi...). Bref, le morceau en question m'avait vraiment plu, rythmé, péchu, et super efficace. 

L'album dont il était tiré ("Skip the use", comme le nom du groupe) était plutôt compliqué à trouver tant le label qui le produisait était plutôt du genre... confidentiel.

Bien des concerts (j'ai eu la chance de les voir aux Solidays 2010, à la boule noire, à la fête de la musique sur Paris, mais je pense qu'ils en ont fait d'autres :-P Mon petit doigt me dit même qu'ils ont été faire un tour à l'étranger, y compris l'étranger loin comme le Canada) et une EP plus tard, arrive 2012 et la sortie de "Can be late". Alors, ce n'est pas vraiment un 2nd album à part entière, car 6 titres sont issus du 1er opus ou de l'EP qui a suivi, mais on ne va pas s'en plaindre. Mais celui là est trouvable partout, "Merci" Universal.

Au programme, 14 titres, et pour les chanceux qui ont la version double CD, 8 titres supplémentaires (dont 4 versions live).

Il est temps de passer au principal, c'est quoi leur zik ? Ben c'est du bon rock super péchu (la "faute" au passé punk des membres du groupe va). Ca se savoure sans limite, j'ai dû sacrément user la mémoire de mon lecteur MP3 qui accueillait les morceaux du groupe.

Le summum restera quand même de les voir sur scène. Je pense que je n'oublierai jamais leur prestation sur scène aux Solidays 2010, il devait être 1h30, une foule en délire, un chanteur branché sur la centrale la plus proche, bondissant partout, sans arrêt, avec un charisme hallucinant. Mat Bastard, tu es un (demi) dieu !

Voilà quelques vidéos pour vous faire un idée :



Les liens :